Archives par mot-clef : céline

Louis-Ferdinand Céline – « Guignol’s band »

Je pensais à ça pas dormant !… pas dormir ça rend brutal !… même vindicatif… ça vous rendrait impitoyable… L’homme qui veut dormir, c’est un monstre, il veut plus que du ventre et tout chaud, du bonheur d’enfant, toute la … Lire la suite

Publié dans Extrait de livre | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Louis-Ferdinand Céline – « Guignol’s band »

Au moment où montent les ombres, où bientôt il faudra partir, on se souvient un petit peu des frivolités du séjour… Plaisanteries, courtois devis, frais rigodons, actes aimables… et puis de tout ce qui n’est plus après tant d’épreuves et … Lire la suite

Publié dans Extrait de livre | Tagué , , | Laisser un commentaire

Louis-Ferdinand Céline – « Guignol’s band »

Le plus tragique, c’est les filins qui retiennent le navire par les bouts, gros comme il est, énorme en panse, il est léger, il s’envolerait, c’est un oiseau, malgré les myrions de camelotes dans son ventre en bois, comble à … Lire la suite

Publié dans Extrait de livre | Tagué , , , , , , , | 1 commentaire

Louis-Ferdinand Céline – « Guignol’s band »

On est parti dans la vie avec les conseils des parents. Ils n’ont pas tenu devant l’existence. On est tombé dans les salades qu’étaient plus affreuses l’une que l’autre. On est sorti comme on a pu de ces conflagrations funestes, … Lire la suite

Publié dans Extrait de livre | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Louis-Ferdinand Céline – « Mort à crédit »

Fièvre ou pas, je bourdonne toujours et tellement des deux oreilles que ça peut plus m’apprendre grand-chose. Depuis la guerre ça m’a sonné. Elle a couru derrière moi, la folie… tant et plus pendant vingt-deux ans. C’est coquet. Elle a … Lire la suite

Publié dans Extrait de livre | Tagué , , , , , , | 1 commentaire

Louis-Ferdinand Céline – « Mort à crédit »

Ce que je voulais c’était partir et le plus tôt possible et plus entendre personne causer. L’essentiel, c’est pas de savoir si on a tort ou raison. Ça n’a vraiment pas d’importance… Ce qu’il faut c’est décourager le monde qu’il … Lire la suite

Publié dans Extrait de livre | Tagué , , | Laisser un commentaire

Louis-Ferdinand Céline – « Féerie pour une autre fois »

Je remarque, justement, pour les bruits, je suis plus sensible à certains que d’autre… j’ai toute une usine dans la tête… vous diriez vous-même, vous auriez !… des tours, des pilons, des courroies, des véritables bancs d’essai, certains moments… j’aurais … Lire la suite

Publié dans Extrait de livre | Tagué , , | Laisser un commentaire